Instinct Primal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Instinct Primal

Message par Admin le Mar 1 Mar - 15:34

Allez, ca faisait longtemps que je n'avais rien posté, moi.
Voici le prologue d'instinct primal. Plus roman noir que thriller.


Prologue

L’intensité des spots lui brûla les yeux.
Dans cette partie du bois, la lumière se concentrait avec puissance et donnait à chaque détail, chaque brin d’herbe, chaque morceau de mousse, un éclat surnaturel.
Un petit plan d’eau, un peu plus en retrait, profitait de la lumière artificielle pour briller de mille feux. Avec émotion, il regarda la surface à peine ridée par la bise légère qui soufflait ce soir-là puis, à la manière d’un automate dépourvu de conscience, déambula sur quelques mètres.
Rapidement, l’immensité végétale l’enveloppa. Une forêt. Voilà où il l’avait abandonnée. À quelques kilomètres à peine du premier village.
Il renifla. Malgré l’odeur entêtante de résine des grands pins forestiers qui peuplaient cette partie du versant, il avait perçu autre chose de plus fort, de plus lourd. Une odeur qu’il connaissait parfaitement pour y avoir été déjà confronté. Celle de la mort. De la décomposition.
Avec appréhension, il s’approcha des hommes agenouillés près de la berge puis se pencha pour mieux discerner l’objet de leur attention.
Son cœur se serra. Ses intestins se nouèrent. Ses mains tremblèrent. Ce qu’il avait craint venait de se matérialiser. La masse blanchâtre inerte qui reposait dans les herbages appartenait à celle qu’il recherchait depuis trois jours. Il avait reconnu sans équivoque la tache de naissance qui s’étendait du haut de l’épaule à la naissance du sein gauche.
La tête lui tourna, la nausée l’étreignit et il dût se précipiter pour aller vomir derrière un buisson.
Un des hommes le remarqua.
— Denis ! Est-ce que ça va ?
Trop bouleversé par ce qu’il venait d’entre-apercevoir, il ne répondit pas, mais, chancelant, recula de quelques pas. À bout de force, il finit par s’asseoir dans les herbes mouillées.
« Denis, bordel ! Réponds-moi ! », réitéra le flic qui venait à sa rencontre.
Il releva la tête et le fixa, les yeux éteints. Malgré son envie de hurler, aucun son ne parvenait à sortir de sa bouche. On venait de lui arracher le cœur. Il déglutit avec difficulté et réussit finalement à formuler quelques mots.
— C’est elle !
L’homme qui se tenait devant lui ferma les paupières quelques secondes comme pour chercher des mots de réconfort mais il n’en trouva aucun. Il savait que la douleur de son collègue était épouvantable. Il en frissonna d’effroi.
— Bouge surtout pas de là. Je vais m’en occuper.
Denis repoussa la main que son collègue venait de tendre pour lui apporter son soutien.
— NON ! Je dois… Je dois faire le boulot.
— Denis, je t’en prie. Ce n’est pas…
— TU COMPRENDS PAS ! C’EST MA FILLE, BORDEL DE DIEU !
Le visage tordu par la souffrance, il se redressa brusquement et courut comme un dératé vers les banderoles délimitant le périmètre de la scène de crime.
Le légiste était déjà penché sur elle et deux flics de la scientifique prélevaient les épines de pins autour de son cadavre, principalement celles à proximité de son sexe. Si le tueur l’avait violée, il y avait des chances pour qu’ils retrouvent des traces de sperme lorsqu’il s’était débarrassé du préservatif. Si tant est qu’il en ait utilisé un.
Il balaya la scène, mais son regard se figea, alourdi par l’horreur de la vision. L’abominable s’était invité à la fête. En plus de mourir, Marine avait enduré un calvaire épouvantable. Le visage couvert d’ecchymoses, l’arcade sourcilière éclatée, la gorge tailladée, l’homme s’était acharné sur elle. Comble de l’atrocité, il était même allé jusqu’à lui ouvrir le ventre.
Denis marqua un temps d’arrêt, sembla chercher ses mots puis s’écroula sur le sol, anéanti.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/11/2008

http://gillescaillot.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Fabien le Mar 1 Mar - 16:14

Que dire, sinon...... miam !!!!

On attend la suite, bien entendu ;-)
avatar
Fabien

Nombre de messages : 1829
Age : 43
Date d'inscription : 30/05/2009

http://www.livresque-du-noir.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par sylio le Mer 2 Mar - 10:17

Et bien Gilles, tu n'arrêtes pas et c'est tant mieux pour nous !
avatar
sylio

Nombre de messages : 1890
Age : 52
Localisation : ermont
Date d'inscription : 03/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Admin le Jeu 3 Mar - 16:18

Allez, la suite Wink

1.

Quelques jours plus tôt

— Marine, tu obéis à ton père, s’il te plaît !
— Mais, maman !
— Pourquoi faut-il qu’il y ait toujours un mais avec toi ?
La fillette ronchonna, mais ne se laissa pas intimider. Elle insista lourdement, comme les enfants savent si bien le faire. Jusqu’à l’usure !
— C’est l’anniversaire de Charlotte. Je lui ai promis de venir. Elle m’attend avec les au…
— Marine, qu’est-ce qu’on vient de te dire ?
L’homme encore assis à table et qui observait avec amusement leur joute verbale lâcha un soupir. Marine était vraiment le portrait craché de sa mère. Déjà physiquement, mais également dans sa façon de parler et surtout de râler. Il posa un regard empreint d’affection sur les deux femmes qui partageaient sa vie et esquissa un sourire.
Au bout de quelques secondes, il prit le parti d’accepter la demande de sa fille.
— Tu veux vraiment y aller ?
La femme lâcha l’assiette qu’elle était en train de ranger dans le lave-vaisselle et se retourna, le visage empourpré de colère. C’était lui tout craché. Incapable de tenir une position. Dire non, le clamer haut et fort puis revenir dessus cinq minutes plus tard.
— Bon sang, Denis !
La jeune adolescente en profita pour s’infiltrer dans la brèche ouverte par son père.
— Oui ! Je veux vraiment.
— Bon ! Je vais voir si je peux m’arranger avec le boulot sinon tu iras en vélo.
Cette fois, la femme baissa les bras en signe d’impuissance.
— Denis, on vient de lui dire non !
— Josiane, ça lui fait plaisir. On ne peut pas la priver de cette fête sous prétexte qu’on je peut pas l’accompagner et que tu n’as pas ton permis.
— J’aime pas la savoir seule dans les rues. La nuit tombe vite à cette saison.
— Elle a 14 ans, nom de Dieu ! Elle ne risque rien. Et puis, il est temps qu’elle s’émancipe.
La femme le fusilla du regard. Elle n’aimait pas quand il lui faisait prendre conscience que son rôle de mère poule était révolu. Mais elle savait parfaitement qu’il avait raison. Le temps passait et elle devait se résoudre à la voir grandir et devenir autonome.
« Et puis, de toute façon, je vais l’emmener ».
— Tu parles ! Ça m’étonnerait qu’ils te lâchent. Ça fait vingt-cinq ans qu’on te voit par intermittence. Vingt-cinq ans que ton travail nous pollue la vie. Tu te rends compte du nombre de choses qu’on a dû annuler au dernier moment ?
Il coupa court à la discussion. Il sentait clairement que Josiane allait entrer dans les sempiternels reproches. Pourtant, ce job, même s’il était contraignant, leur permettait de vivre.
— Je les appelle.

La conversation avec le central ne dura pas très longtemps. Quelques minutes plus tard, il revint la queue entre les jambes.
— Alors ?, demanda-t-elle, certaine de la réponse.
— Alors, Marine ira en vélo. Une intervention dans une cité. Je dois partir à l’instant. Je les récupérerais, elle et sa monture, ce soir après dîner.
— Tu vois ? Je te l’avais dit.
Pour toute réponse, il haussa les épaules puis se dirigea vers sa fille. Il se pencha et l’embrassa sur le front.
— Je suis désolé, ma chérie, mais je dois me rendre au travail. Tu seras prudente, hein ? Tu feras attention aux voitures.
— Oui, ’Pa, répondit-elle en souriant.
Il lui rendit son sourire.
— Je t’aime, ma chérie. À ce soir et amuse-toi bien.
— Moi aussi, je t’aime.
Josiane ne répliqua pas et rongea son frein. Comme Denis venait de lui rappeler, il était temps qu’elle lâche la bride. Si elle ne voulait pas se retrouver rapidement en conflit avec Marine, elle devait prendre en considération son adolescence. Elle n’était plus un bébé, mais déjà une jeune femme parfaitement déterminée.
Elle se retourna vers son mari qui enfilait déjà son blouson par-dessus son holster.
— Rentre pas trop tard, Denis. N’oublie pas qu’on a les Martin à dîner.
— Je n’ai pas oublié. Je serai là vers 19 heures.
Il l’embrassa puis prit le parti de descendre par les escaliers, l’ascenseur étant encombré.
En arrivant en bas, il se surprit à sourire. Même si son métier était exigeant, il vivait pleinement sa vie. C’était un homme comblé. Une gentille femme, une fille superbe, que pouvait-il demander de mieux ?
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/11/2008

http://gillescaillot.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Fabien le Lun 7 Mar - 11:05

Le pauvre Denis. Si il avait su...
Il n'aurait pas donné l'autorisation à sa fille !!!
avatar
Fabien

Nombre de messages : 1829
Age : 43
Date d'inscription : 30/05/2009

http://www.livresque-du-noir.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par rossonere le Mar 8 Mar - 10:37

il y en a un qui va se faire trucider par sa femme...
avatar
rossonere

Nombre de messages : 2253
Age : 37
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 03/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par xavier le Mer 9 Mar - 18:10

Maintenant je le reconnais, c'est le syndrome de Gilles: "ça n'arrive pas qu'aux autres" ....
avatar
xavier

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Admin le Jeu 10 Mar - 14:18

Wink
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/11/2008

http://gillescaillot.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Admin le Ven 11 Mar - 21:20

Ce roman est épuisant à écrire.
Les scènes sont tellement imaginables dans la réalité qu'elles en sont effrayantes.
De l'horreur quotidienne comme on la craint.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/11/2008

http://gillescaillot.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Admin le Ven 11 Mar - 21:30

Et puis, j'ai trouvé un nouveau titre.
Et celui-là, je l'aime bcp ! : Les âmes noires.
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/11/2008

http://gillescaillot.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Marco le Ven 11 Mar - 22:25

Et pourquoi pas Ces âmes ouvrent toi ? Smile
avatar
Marco

Nombre de messages : 572
Age : 48
Localisation : Belgique, province du Luxembourg
Date d'inscription : 01/12/2008

http://marco.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Admin le Ven 11 Mar - 23:32

Je te le laisse, celui là ! Dans le ton du Marco Wink
avatar
Admin
Admin

Nombre de messages : 746
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/11/2008

http://gillescaillot.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Marco le Sam 12 Mar - 16:04

Of course Wink
avatar
Marco

Nombre de messages : 572
Age : 48
Localisation : Belgique, province du Luxembourg
Date d'inscription : 01/12/2008

http://marco.skynetblogs.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Mag le Sam 12 Mar - 17:28

C'est très bon et en plus je pense que le roman noir t'ira comme un gant, j'ai hâte d'en lire plus !

_________________
""Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler."
avatar
Mag

Nombre de messages : 1064
Age : 45
Localisation : Dans le Sud
Date d'inscription : 30/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par sylio le Sam 12 Mar - 18:56

C'est super, vivement la suite !
avatar
sylio

Nombre de messages : 1890
Age : 52
Localisation : ermont
Date d'inscription : 03/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct Primal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum